PhotoGenēve 2020

PhotoGenēve est un festival dédié à la photographie. Son but est de promouvoir la photographie dans la région genevoise au travers d’un évènement festif s’intéressant à tous les styles de photographie.

Crédits

Identité visuelle et conception du site : Florence Larbey & Réza Kalfane

Retrouvez-nous

Adresse
PhotoGenēve
Société Genevoise de Photographie
Maison des Associations
15 rue des Savoises
1205 Genève / Suisse

Laurent Monlaü

Laurent Monlaü a imposé sa façon de photographier et son style dans des domaines très différents : le portrait, le reportage, le voyage ou la mode.

 

Il aborde la photographie en 1977 par un stage et une série à Londres, Portraits Punks, et poursuit portraits et voyages dans les années 80. Depuis les années 90, il décline son style par l’usage de la couleur, une interprétation baroque du réel et publie régulièrement dans la presse magazine en France et à l’étranger. Ses projets personnels sont largement publiés et exposés (Festivals Visa pour l’Image, Chroniques Nomades, Terres d’Images entre autres). Sa série de portraits Maures (1° prix au World Press 96) fait l’objet de son premier livre (Editions Marval 1998).

 

Ses multiples projets comprennent « Le Voyage en Afrique » (éditions Marval 2002) « Eden », film et série photographique sur le nordeste Brésilien à travers les yeux d’une femme, « A 380 » série de diptyques, mais aussi « Lost Vegas sur le backstage de Las Vegas », un long récit documentaire, portrait désenchanté de l’Amérique au travers de la ville neon.

 

Plus récemment: Copa do mundo, chronique multimédia de la vie quotidienne d’une île du nordeste brésilien durant la coupe du monde de football, une photo par jour publiée dans le quotidien Libération, ainsi qu’un blog nourri de textes et videos réalisées par sa fille Louise Monlaü.

 

Il effectue depuis quelques années un travail sur le thème de la forêt, où par des tirages très grand format, il pose son regard sur le chaos de la nature, le foisonnement entropique des forêts primaires dans le monde. Et vivant isolé au milieu d’une grande foret, sa dernière série s’intéresse par des portraits intimes, aux insectes vivant autour de sa maison et qui symbolise par leur disparition une vision romanesque de la chute programmée de notre civilisation…

 

Activités

Masterclass

Avec Laurent Monlaü, 1er prix au World Press en 1996 pour sa série de portraits Maures