PhotoGenēve 2021

PhotoGenēve est un festival dédié à la photographie. Son but est de promouvoir la photographie dans la région genevoise au travers d’un évènement festif s’intéressant à tous les styles de photographie.

Crédits

Identité visuelle et conception du site : Florence Larbey & Réza Kalfane

Retrouvez-nous

Adresse
PhotoGenēve
Société Genevoise de Photographie
Maison des Associations
15 rue des Savoises
1205 Genève / Suisse

Nino, Caviste de Quartier

Nino c’est avant tout un caviste de quartier !

 

Au départ, il y a la volonté de retrouver l’esprit du commerçant de proximité qui aujourd’hui se perd trop facilement dans nos villes. De partager cette passion et les émotions créées par les vins dits naturels, vivants, libres! De la transmettre à ceux qui sont curieux d’en découvrir l’histoire, ou simplement qui aiment boire du vin.

 

Nino c’est aussi le désir de mettre en avant le travail d’hommes et de femmes artisans vignerons-vigneronnes, qui écoutent le vivant pour nous offrir des vins pleins d’énergies et caractéristiques de leur terroir.

 

Par notre sélection, Nino souhaite vous faire partager la passion des vins vivants remplie de belles histoires humaines et de découvertes gustatives! Nino tient à être un caviste de quartier où des gens se rencontrent, des expériences se partagent et des histoires, peut-être, parfois se créent!

 

Site internet : www.ninocave.com/

Horaires :

Lundi au Vendredi :

15:00 – 19:00

Samedi :

11:00 – 19:00

– Surfaces sensibles –

Du 30 avril au 2 mai Nino expose les travaux de Marilou Rose Jarry

 

Les projets photographiques de Marilou Rose Jarry traitent tous d’une manière ou d’une autre de la surface, de la matière de l’image, du temps et de sa mutation.

 

Son geste se concentre sur le fait de photographier des étendues, des épaisseurs en tentant de créer une métaphore entre surface photographique et surface photographiée, usant des possibilités que peut offrir la photographie expérimentale pour révéler ces surfaces autrement.

 

« Ce qui me charme, c’est l’accident : la matière, le grain, la poussière, la lumière, les rayures, les déchirures.
À la fois l’accident photographique qui surgit de mon choix d’utiliser des pellicules périmées ou des appareils photos anciens et usés, puis celui du geste manuel qui intervient quand je viens triturer directement mes images. Je tente toujours de mettre en évidence une double mémoire : celle d’un instant capturé et celle du contact de ma main sur l’image. »

 

Sa démarche tient dans cette volonté de mettre en lumière le pouvoir qu’a le médium photographique à tromper l’apparence : le processus de création s’expose, s’impose sur le sujet représenté, sortant la photographie d’une figuration pour la mener vers un mystère, une abstraction tangible.

 

Elle tente ainsi de donner une aura particulière à l’image, entre le technique et le dysfonctionnement, l’instant et le risque, l’absence et la révélation.

 

Site internet : www.marilourosejarry.com

 

Instagram : @rosejarry & @marilourosejarry